L'autisme et l'écriture

 

Une étude de neurologie montre que les enfants autistes rencontrent plus de difficulté avec l'écriture cursive (forme des lettres et lisibilité) et également ont plus de problèmes de reconnaissance des lettres.

 

Ces travaux suggèrent que les enfants autistes ont besoin de thérapies spécifiques visant à travailler leur habileté motrice. Ainsi, des thérapies incluant motricité fine et apprentissage de la formation des lettres selon un ordre logique et fonction du sens de rotation pourraient les aider à acquérir une écriture cursive de qualité. Il est souvent nécessaire de répéter le même exercice graphomoteur. Les études montrent à ce sujet qu’il faut multiplier par 17 le nombre de répétitions par rapport à un enfant neurotypique. Cela sous-entend donc que l’apprentissage de l’écriture cursive pour ces enfants peut être long.


Par contre, on  ne peut théoriquement parler de dysgraphie pour un enfant diagnostiqué autiste, puisque la définition de la dysgraphie selon le

Dr Ajurriaguerra, neuro-psychiatre "est dysgraphique un enfant chez qui la qualité de l'écriture est déficiente alors qu'aucun trouble neurologique ou intellectuel n'explique cette déficience".

 

 Il est  important que les enfants ou adolescents autistes arrivent à  écrire seuls ; ainsi ils seront plus autonomes par rapport aux apprentissages et à la communication par écrit. En un mot, ils prendront confiance en eux.

 

 

 

Nathalie Bodino

Graphothérapeute diplômée

Maître Praticien en Hypnose Eriksonienne

Sophrologue diplômée

Maître Praticien PNL - Formée aux techniques A.M.O. (Actualisation par les Mouvements Occulaires).

Analyse de dessins d'enfants (Jung)

 

Contact

Chemin du Grand-Bois, 20

1000 Lausanne 26

Tél : 021.784.10.31

Natel : 078.906.37.05

Mail : nathalie.bodino@bluewin.ch

www.graphotherapie.ch

www.sophrologie-suisse.ch

Cabinet ouvert du lundi au samedi (fermé le jeudi)